30 mai 2017

LES CHAUDIERES PERFORMANTES

LES CHAUDIÈRES PERFORMANTES

Le chauffage et la production d’eau chaude représentent les deux tiers de la facture d’énergie des ménages. Par ailleurs, il y a en France 12 millions de chaudières individuelles.

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus.
Or, dans cette période, des progrès considérables ont été faits

1 / QUELS PROGRÈS DEPUIS 20 ANS ?

Compacte et discrète

Moins de bruit

moins de consommation, moins de pollution et de meilleures performances

Moins chaudes, les fumées entraînent moins de pertes de chaleur

L’allumage automatique permet de faire l’économie d’une veilleuse permanente (chaudière gaz).

Le corps de la chaudière, plus compact, est aussi mieux isolé, ce qui supprime le gaspillage de chaleur.

Plus performant, le brûleur est aussi beaucoup moins polluant. Les brûleurs « bas NOx » réduisent encore les émissions d’oxydes d’azote.
L’entretien : indispensable et obligatoire
Pour conserver les gains obtenus grâce à une chaudière performante, faites réaliser un entretien annuel. Lui seul vous garantira un fonctionnement optimal pendant de nombreuses années.

Astuce pour diminuer la consommation d’énergie : La régulation et la programmation
Régulation et programmation permettent de régler la température de chauffage en fonction des conditions extérieures, de définir des périodes à température réduite (ces avantages peuvent s’appliquer à l’eau chaude sanitaire) et de ménager des pièces moins chauffées.

2 / LES PERFORMANCES ECONOMIQUES ET ENVIRONNEMENTALES

performance des chaudieres

performance des chaudieres

3 / POUR QUELLES CHAUDIÈRES OPTER ?

Les chaudières basse température, un confort accru :
En fonctionnant à température plus basse, elles apportent plus d’économies et une ambiance thermique plus agréable.
Par rapport à une chaudière moderne standard, elles permettent de réaliser des gains de consommation de l’ordre de 12 à 15 %.
Si elles alimentent un plancher chauffant basse température ou des radiateurs « chaleur douce », ces chaudières procurent une sensation de confort particulièrement agréable. Elles s’adaptent à des émetteurs existants s’ils sont surdimensionnés, ce qui est fréquent.
Les chaudières à condensation : un produit écologique :
En condensant la vapeur d’eau des gaz de combustion, elles récupèrent de l’énergie. D’où une notable économie de combustible, moins de gaz carbonique et moins d’oxydes d’azote produits.
Il est nécessaire, pour leur installation, de prévoir le raccordement de l’évacuation des produits de condensation au réseau d’eaux usées.
Elles améliorent de 15 à 20 % les résultats des chaudières standard modernes. Elles font l’objet, sous certaines conditions, d’aides financières spécifiques. Encore peu installées en France, elles représentent une part importante des matériels posés en 2001 au Pays-Bas (83 %) ou en Allemagne (33 %).
Ces chaudières atteignent leurs meilleures performances et procurent un grand confort quand on les installe avec un plancher chauffant basse température et /ou des radiateurs « chaleur douce »
les chaudières à ventouse : une solution astucieuse :
Une « ventouse » est un dispositif qui prélève directement à l’extérieur du logement l’air nécessaire au fonctionnement de la chaudière. L’apport d’air frais et l’évacuation des produits de combustion s’effectuent par deux conduits, concentriques ou séparés, traversant un mur ou une toiture.
Étanches, les chaudières équipées de ventouses :
N’ont pas besoin d’une cheminée et peuvent être installées dans un petit espace non ventilé (placard) ;
Améliorent encore la sécurité de la chaudière et réduisent de 4 à 5 % les consommations par rapport à celles qui n’en sont pas dotées ;
Ce système existe pour tous les types de chaudières (standard, basse température, à condensation), qu’elles fonctionnent au gaz ou au fioul.

4 / EN CONCLUSION :

Faire installer, remplacer ou moderniser une chaudière sont des opérations qui demandent réflexion. Ce peut être l’occasion de repenser votre équipement actuel pour consommer et polluer moins tout en améliorant votre confort.
Rendez vous à l’Espace Info-Énergie le plus proche de chez vous. En fonction de vos besoins, de vos disponibilités financières et des caractéristiques de votre logement, les conseillers Info-Énergie vous orienteront : chaudière murale ou au sol, à ventouse ou raccordée à une cheminée, standard, basse température ou à condensation, avec ou sans production d’eau chaude sanitaire, au gaz, au fioul …
Et si vous faites construire, la réglementation thermique en vigueur depuis juin 2001 est destinée à réduire la consommation énergétique de votre maison. Des solutions techniques diverses, jouant sur la qualité de l’isolation des murs et des ouvertures, l’efficacité de votre système de chauffage, les caractéristiques du système de ventilation, vous permettront de satisfaire aux exigences de cette réglementation. Vous dépenserez moins pour vous chauffer et produire votre eau sanitaire. Vous réduirez aussi vos émissions de gaz à effet de serre.